Pourquoi j’utilise Markdown pour la création de mes divers contenus

… ET comment ma productivité et mon plaisir d’écrire ont explosé

J’ai commencé à créer du contenu (pour Internet) au début des années 2000. A cette époque il y avait plusieurs manières de créer des pages:

  • Ecrire directement en HTML (le langage des pages web), ce qui était long et fastidieux.
  • Utiliser un éditeur visuel (Si les noms de FrontPage ou DreamWeaver vous disent quelque-chose…)
  • Utiliser Word ou un autre traitement de texte et ensuite exporter en HTML (si vous l’avez déjà fait une fois, vous voyez de quo je parle, il était parfois difficile de reconnaître le document que l’on venait de créer)

Soit on était interrompu dans son processus d’écriture, soit la transformation du texte brut en format mis en forme était un cauchemar. Je passais au final autant de temps à écrire qu’à faire la mise en forme.

Conséquence, il fallait vraiment être motivé pour écrire un nouvel article. La procrastination n’aidant pas, le nombre de publications était faible et en plus le temps passé était disproportionné pour le résultat produit.

Aujourd’hui, si vous utilisez des outils comme WordPress avec l’éditeur intégré, ces problèmes sont toujours là, que vous soyez en mode texte ou visuel. Ces outils ne sont tout simplement pas adaptés pour écrire de façon satisfaisante.

La découverte de Markdown

Un jour ,j’ai lu un article en Anglais sur Markdown. Son auteur avait rencontré les mêmes problèmes que moi mais avait été plus loin dans la réflexion et avait développé une application pour répondre à ses besoins.

Tout de suite j’ai compris que cet outil était fait pour moi. A l’époque ce n’était encore qu’un script. Immédiatement ce fut le coup de foudre entre nous. Je pouvais me focaliser sur ce que j’étais en train d’écrire et une fois satisfait du résultat, convertir le tout et le mettre en ligne en un seul clic.

Mais c’est quoi ton Markdown dont tu nous parles?

L’idée est d’écrire votre test de manière traditionnelle et d’ajouter quelques caractères en plus qui vont permettre de transformer votre texte brut en écrit bien formaté. Là où l’idée est géniale c’est que les caractères à ajouter sont très bien choisis comme par exemple utiliser un - pour créer une liste:

- Ceci est une liste
- Avec deux items **et du texte en gras**

Simple à apprendre

La syntaxe est très souvent naturelle ce qui en facilite l’apprentissage. Certaines fonctions sont un peu moins triviales mais elles se maîtrisent cependant assez rapidement. Quelques heures seulement sont nécessaires pour acquérir les bases et commencer à voir le bénéfice de la méthode.

Permet de se concentrer sur le fond

Depuis la création du Markdown, les outils le prenant en charge ont évolué et ont rendu son utilisation encore plus facile. Je ne saurais que trop vous conseiller d’utiliser iA Writer qui existe sur toutes les plateformes (iOS, Mac, Windows, Android) et qui vous permet de créer une expérience d’écriture immersive impressionnante.

Vous pouvez vous concentrer ainsi sur votre texte et lui seul, le logiciel lui se fait oublier.

Une meilleure productivité

Les gains de productivités sont énormes. Tout d’abord, vous économisez du temps lors de la conversion. L’écriture ensuite est beaucoup plus rapide car non interrompue. Enfin, votre motivation augmente car le système est toujours prêt. Si vous êtes un peu procrastinateur, c’est le moment de vous y mettre.

Applicable à tout type de contenu, pas uniquement pour des articles de blog

J’utilise maintenant Markdown dans tous les contenus que je crée à savoir:

  • Articles de blog (cet article est bien entendu écrit en Markdown et vous pouvez en télécharger une copie dans ce format)
  • Livres
  • Formations
  • Scripts de vidéos
  • Et même pour la liste de mes courses mais ca reste un contenu limité 😉

C’est un format facile à manipuler automatiquement. Il existe des utilitaires gratuits comme Pandoc qui permettent de le convertir facilement dans une multitude de formats, du livre électronique à la présentation.

Léger

Les fichiers Markdown sont de simples fichiers texte. Stockés dans un cloud comme iCloud ou DropBox, ils vous permettent d’avoir vos documents accessibles et synchronisés partout (téléphone tablette, ordinateur, …). Ils peuvent être également intégré à un système de gestion de versions tel que Git. C’est la solution que j’utilise avec GitHub.

Ils sont faciles à partager, facile à sauvegarder et tout se fait en un instant du fait de la faible taille des fichiers.

Puissant

Si le langage de base est simple, il existe également un certain nombre d’extensions qui permettent d’aller encore plus loin. En voici quelques exemples:

  • Formules mathématiques
  • Colorisation d’extraits de code
  • Tableaux
  • Notes de bas de page
  • Table des matière

Pour conclure

Si vous créez sérieusement du contenu ou envisagez d’en faire, je vous conseille vivement de consacrer un peu de temps à étudier Markdown. Sincèrement, vous ne le regretterez pas et après une prise en main rapide vous allez vous demander pourquoi vous ne l’avez pas fait plus tôt.

Laisser un commentaire